INTERNATIONAL DX GROUPE VICTOR LIMA

Cibistes, Amateurs Radio, 11 Mètres, DX et PMR 446
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 69 le Mar 26 Juil - 22:38
Adhésion ici
Propagation on the 11 meter band
Derniers sujets
» Telechargement Teamspeak
Sam 20 Fév - 18:24 par Admin

» MCarlo
Dim 17 Jan - 20:23 par sylvain

» 14 ps 159
Jeu 31 Déc - 0:00 par sylvain

» j'ai bien connu les VL dans les années 94 à 99
Lun 20 Juil - 17:52 par djolindien9

» 14VL056
Dim 10 Mai - 14:08 par kandiraton

» Utilisation des canaux Suisse
Dim 10 Mai - 12:52 par Admin

» ..salut
Dim 3 Mai - 18:32 par Admin

» IsèreAmat 2015 en isère (38)
Ven 27 Mar - 15:18 par 14VL037

» Onde'Expo 2015 (69)
Ven 27 Mar - 15:07 par 14VL037

» 14VL037
Jeu 26 Mar - 13:56 par Admin

» Ecouter la station spatiale ISS
Mar 3 Mar - 3:17 par Admin

» VL/HB30
Dim 22 Fév - 15:06 par Admin

» Règlementation
Sam 24 Jan - 23:50 par Admin

» radio Enterprise Italie
Sam 24 Jan - 23:29 par Admin

» Même combat, licence Novice et DX 11 mètres
Sam 24 Jan - 23:07 par Admin

» Opération BUNKER 2015 - rassemblement multi groupe
Dim 18 Jan - 9:06 par 14VL547

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Meilleurs posteurs
Admin
 
TONTON 12
 
Phenix12
 
fbinfographie
 
14vl1880 Raymond
 
manu34
 
Moseka
 
rjc
 
14HS402
 
deltaloop
 
FunAlpes Radio

Partagez | 
 

 Fédération ??????

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 183
Points : 488
Date d'inscription : 06/11/2009

MessageSujet: Fédération ??????   Lun 17 Mar - 18:06

Esprit fédérateur cela veut dire quoi ?


Qu’est-ce qu’une Fédération ?
- Un organisme qui regroupe des associations qui partagent les mêmes buts.

A quoi ça sert une Fédération ?
- pour représenter à une seule voix les revendications de ses associations affiliées. Avec la notoriété donnée par son ensemble sera amené à traiter avec les instances gouvernementales locales et nationales dans le but d’améliorer notre statut.

Que peut faire une Fédération ?

- A elle seule rien ou très peu.
- Avec le sens civique et responsable des présidents d’associations affiliées elle peut en  beaucoup de choses, tout dépend de ses buts et du nombre d’associations affiliées. Il appartient donc aux associations de se fédérer pour mettre en valeur leurs activités et renforcer ainsi la fédération à laquelle elles sont affiliées.
- Une fédération ne peut défendre l’intérêt commun d’une cause sans être fortement représentative, tout responsable associatif n’ayant pas affilié son association ne participe pas à l’effort considérable qu’est la reconnaissance fédérative de par nos administrations de tutelle.
- Il appartient donc aux associations de faire leur fédération.
- En aucun cas l’inverse se produit.

Comment fonctionne une Fédération ?

- Une fédération et dans le cadre du bénévolat, ne fonctionne qu’avec la participation de son Conseil d’Administration, son Président et des bénévoles des associations affiliées.

- Il appartient donc à chaque président d’association de s’y investir, fournir des rapports d’activités et documents nécessaires à la mise en valeur de son association et de par la même occasion celle de la fédération.
- De par cette démarche chaque président de club se verra attribuer d’avantage de reconnaissance lors de ses démarches avec son administration publique locale du fait de son affiliation à une fédératon.




Dans le cas particulier de la Citizen Band, la FFCBL/SER est notre Fédération, les objectifs sont multiples, néanmoins restent pas assez connus de bon nombre d’entre nous.

Son engagement pour la reconnaissance officielle de la CB en général que se soit par le biais des clubs d’assistances radio sécurisant les épreuves sportives et autres manifestations, que ce soit par sa position initiale qu’est celle de faire libéraliser la CB en fonction du matériel commercialisé et dédié à l’utilisation de la CB, donc plage de fréquences plus élevée.
Ceci dit que la FFCBL/SER est l’organisme sur lequel nous devons miser pour faire évoluer notre statut d’amateur radio afin d’arriver à une légalisation de notre passion commune du DX sur 11 mètres, ainsi qu'une initiation aux nouvelles technologies qui évoluent en vitesse lumière alors que les textes sont périmés et en parties ne servent à rien.

D'où un éloignement et un anarchisme de grande partie des groupes DX, certains avec un fondement associatif d'autres purement et simplement virtuels.

La continuité d’une position individualiste des groupes DX ne peut qu’être néfaste à l’avancée possible que nous pourrions faire.

Les appellations International DX Groupe ou Group, au-delà de faire beau n’ont aucune valeur juridique hors des frontières du pays où elles sont enregistrées. Donc sans être affiliés à la Fédération de leur pays d’existence elles ne sont pas représentatives juridiquement auprès des instances gouvernementales et leur objectif de favoriser le développement de notre passions commune et ce de forme légale reste nullement convaincant, 30 ans d’expérience négative le prouvent.

A l’International DX Groupe Victor Lima nous sommes conscients de cette situation et nous ne sommes pas une organisation financière loin de là, nous nous devons d’être conscients de la cotisation de nos membres soit néanmoins utile c’est le minimum de respect que nous leur devons. Aussi notre devise est la suivante, « Nous sommes trop peu pour nous diviser, unissons nous pour la bonne cause, DX Groupe VICTOR LIMA pour un élargissement des canaux et autres droits nous concernant tous »groupe affilié à la FFCBL/SER.

Pourquoi la FFCBL/SER ?
- C’est la preuve de 30 ans de transparence administrative et dans tout les domaines, autonome sans pression de lobbys, mais pour nos causes à nous.
- Toute autre ressemblance ne serait que pure affabulation.


Si vous aussi voulez vous engager pour la bonne cause votre place est avec le Groupe DX Victor Lima, payer une cotisation certes mais une cotisation utile c’est  bien plus appréciable.

Par ailleurs notre groupe fêtera ses 30 ans d’existence en 2015, pensez-y.

A vous de prendre les bonnes résolutions pour l’avenir de la Citizen Band, Bonne réflexion.

73 à tous et à toutes 14VL2741 Rafael

_________________


TOUTES LES NEWS ICI


Dernière édition par Admin le Mar 1 Avr - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dxgroupevictorlima.forumactif.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 183
Points : 488
Date d'inscription : 06/11/2009

MessageSujet: De 1950...à 1992   Mer 26 Mar - 13:20

De 1950 ... à 1992. ( extraits modifiés d'une revue CB de l'époque )  
La Citizen Band est un phénomène qui provient des Etats-Unis. Apparue dans les années 50, la CB n'a vu le jour que par un curieux hasard, dû aux surproductions de matériel électronique à la fin de la seconde guerre mondiale. Compte tenu de l'énorme quantité de postes émetteurs-récepteurs militaires qui fleurissaient dans tous les surplus de l'armée américaine, un nombre croissant de bidouilleurs s'y intéressa.  
La CiBi ne tarda pas alors à apparaître sous la forme d'appareils radio bricolés à partir de pièces prélevées sur des postes bradés. Quant à la bande de fréquence des 27MHz qui avait été choisie, il s'agissait d'une bande "poubelle" inutilisable pour des liaisons professionnelles à cause des perturbationsque l'on y trouve ( brouillage provoqué, par exemple, par les appareils de radiologie médicale ).  
La CiBi fut d'abord considérée comme un loisir quelconque. Puis les chauffeurs routiers américains en mesurèrent les énormes avantages. ces petits émetteurs récepteurs étaient un excellent moyen de rompre la solitude lors des grands trajets à travers le continent américain.  
Après avoir connu une période dorée se traduisant par une forte croissance aux alentours des années 75,  le phénomène tendait à se stabiliser. C'est à cette époque que la F.C.C. ( Federal Communications Commission ) imposait des normes plus strictes sur le plan technique, mais aussi plus fonctionnelles. Des postes à 23 canaux nécessitant une ribambelle de quartz, voilà que l'on passait à la technologie plus moderne des postes à PLL ( Phase Loocked Loop ). Il s'en suivit une période relativement difficile sur le plan commercial, durant laquelle les vieux "23 canaux" furent bradés, tandis que les nouveaux "40 canaux" effectuaient une timide percée.  
En France, la bande des citoyens n'a réellement existé qu'à partir des années 1974 1975 car, auparavant, seuls quelques marginaux se trouvaient sur le 27MHz grâce aux appareils qu'ils avaient ramené d'Outre-Atlantique. Jusqu'à la fin de 1980, le marché français connait une forte expansion. Aucune norme n'existe et on assiste à un véritable déferlement de transceivers de plus en plus attirants et complets : plusieurs bandes de 40 canaux accessibles permettant de disposer de 240 fréquences différentes, puissance d'émission réglable et pouvant atteindre parfois plus d'une trentaine de watts, avec, dans certains cas, des fréquencemètres incorporés.
De plus en plus de possibilités s'offraient à l'utilisateur et les Pouvoirs Publics se décidèrent à agir.  
En novembre 1980, l'administration interdit toutes les entrées en France de matériel CiBi. Une norme est publiée dès le mois de décembre. La norme NFC 92411 n'autorise que 22 canaux en FM et avec seulement 2 Watts. C'est la protestation générale et les postes "ancienne norme" continuent à circuler "sous le manteau".  
En 1982, la norme est "annulée" pour vice de procédure. Les PTT passaient alors un accord provisoire avec les importateurs afin de les autoriser à commercialiser des appareils possédant 40 canaux, sous couvert d'un agrément de vente provisoire.  
Au début de l'année 1983 apparait la norme NFC 92412 autorisant 40 canaux en AM/FM/BLU avec une puissance d'émission maximale de 4 watts crêtes.  
Reste que le début de l'année 1992 a été marqué par une petite révolution dans le domaine de la réglementation. De fait, à l'ancienne instruction datant de 1982, s'est substitué un arrêté du 31 mars 1992. Celui-ci apporte quelques modifications aux conditions d'utilisation des postes CB en France. Mais la principale innovation réside incontestablement dans la suppression de la licence individuelle ( valable 5 ans, elle était délivrée par les ACTEL, moyennant un versement de 190F ) qui est remplacée par une taxe perçue directement à l'achat. Cette nouvelle disposition est applicable aux postes acquis à partir du 1er Janvier 1992.  
INFOS recueillies dans un magazine de 1992.

_________________


TOUTES LES NEWS ICI
Revenir en haut Aller en bas
http://dxgroupevictorlima.forumactif.com
 
Fédération ??????
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opération BLACK OPS
» [Santé] Opération des yeux au laser
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» mélange de génération
» Merchandising du festival de la nouvelle génération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INTERNATIONAL DX GROUPE VICTOR LIMA :: Toutes les News-
Sauter vers: